retour à la page d'accueil formulaire de contact plan du site (sitemap)

Fondation valaisanne en faveur des personnes handicapées mentales

Accueil » Secteur socioéducatif » Centre La Meunière, Collombey

Centre La Meunière, Collombey

media: Meuniere1.jpgPrésentation

Le Centre La Meunière a été conçu dès le projet avec la volonté affirmée de créer un lieu intégré, intégré géographiquement  pour que la personne en situation de handicap mental puisse utiliser les ressources du village et intégré socialement afin que le résident puisse développer ses facultés, se percevoir et être perçu de manière valorisée.

Situation géographique – voies de communication

Le Centre la Meunière se situe en bordure du village de Collombey dans le Chablais valaisan, à proximité de deux gares de voies régionales de chemin de fer et d'un arrêt de bus. Le plan ci-après indique les voies d'accès depuis l'autoroute dont la sortie "St-Triphon - Pas de Morgins" est à cinq minutes du home.
Nous sommes à proche distance des services communautaires tels que cabinet médical, pharmacie, poste, magasins, salons de coiffure, restaurants, bibliothèque, salle de gymnastique,  piscine,...

Historique

En mai 1989, la FOVAHM qui exploite déjà un atelier de travail sur la place centrale de Monthey ouvre une maison d'accueil dans le village de Collombey. Il s'agit d'une villa louée, destinée à héberger sept personnes.
Afin de répondre aux besoins de la région du Bas-Valais, est mis en oeuvre la construction d'une structure plus importante qui ouvre ses portes en été 1992. Les personnes bénéficiant de grandes capacités d'intégration gardant leur lieu d'habitation dans la villa. En 2003, ils déménagent dans deux appartements dans la rue centrale de Collombey, en été 2005 à la villa St-Gervais, puis depuis 2011 dans les appartements des Jardins du Rhône.

Capacité d'accueil

Avec les appartements des Jardins du Rhône situés dans le village de Collombey (5 places), la capacité d'accueil est de 36 places. En comptant des studios et des appartements de 2, 3, 4, 5 et 6 chambres, il existe neuf possibilités d'habitat. Chaque résident possède un espace personnel (chambre avec lavabo).

Activités

Les personnes en situation de handicap séjournent dans les différents appartements en fonction de leurs compétences et de leur autonomie, à chaque lieu correspond des règles et des habitudes de vie différentes. Dans le développement des aptitudes de chacun, un accent particulier est mis sur les actes de la vie quotidienne comme l'hygiène, les repas, le repos, ...
Le rythme de la journée est celui de la plupart des travailleurs, c'est-à-dire dans son lieu d'habitation (le home) le matin, à midi et le soir, et durant la journée au travail, dans des ateliers situés soit dans la zone industrielle distante de cinq cents mètres (ateliers du Tonkin, atelier intégré COOP), soit dans l'enceinte du home (atelier de la boulangerie et de la cuisine).
Le temps libre est consacré aux loisirs organisés à l'extérieur et à l'intérieur du Centre (équitation, chant, peinture, football, activités manuelles, danse, ...)
Si certains résidents rentrent toutes les fins de semaines, d'autres participent aux diverses sorties et animations prévues les samedis et dimanches et lors des séjours durant les périodes des vacances.

Evénements annuels

Le déroulement de l'année est rythmé par des fêtes régulières. A chaque saison sa manifestation avec en point d'orgue la Fête de l'été qui réunit les résidents, les parents et tuteurs,  le personnel et les habitants du quartier. Des animations ponctuelles (expositions de peinture, concerts, invitations diverses,…) permettent d'entretenir et de créer des relations suivies.

Particularités

Le Centre La Meunière met à disposition des locaux pour une gestion privée d'un café-restaurant. Lieu intermédiaire entre le home et le village, il permet de renforcer encore les liens avec l'entourage et participer à une meilleure connaissance réciproque. Il sert aussi de point de vente pour les repas préparés à l'atelier de cuisine (qui d'ailleurs offre ses services à la crèche communale et à une association de distribution de repas à domicile) et pour les pains, croissants et autres pâtisseries confectionnées à l'atelier de boulangerie.

Afin que chacun puisse trouver à alimenter son envie de vivre, pour soi et pour les autres.